Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 75 dans /var/www/html/mother/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

Satprem (Bernard Enginger)

Nyomtatóbarát változat

Satprem      Marin et breton, bien que né à Paris en 1923. Résistant, il est arrêté par la Gestapo à l'âge de vingt ans et passe un an et demi en camp de concentration. Dévasté, il se retrouve en Haute-Égypte, puis en Inde au gouvernement de Pondichéry. Il rencontre Sri Aurobindo et Mère. Bouleversé par leur Message : L'homme est un être de transition, il démissionne des Colonies et part à l'aventure en Guyane où il passe une année en pleine forêt vierge, puis au Brésil, en Afrique…
      En 1953, à l'âge de trente ans, il revient définitivement en Inde auprès de Celle qui cherchait le secret du passage à la « prochaine espèce », Mère, dont il deviendra le confident et le témoin pendant près de vingt ans. Il consacre un premier essai à Sri Aurobindo et l'Aventure de la Conscience.
      À l'âge de cinquante ans, il rassemble et publie le fabuleux document du cheminement de Mère, l'Agenda, en 13 volumes. Après le départ de Mère en 1973, l'Ashram, d'une expérience vivante est devenue une institution stéréotypée ; en 1978 l'année du centenaire de Mère les administrateurs de l'Ashram « expulsent » Satprem, en raison de la trilogie qu'il vient d'écrire sur Mère : 1. Le Matérialisme divin, 2. L'Espèce nouvelle, 3. La Mutation de la Mort, qui sera suivie d'un essai : Le Mental des Cellules en 1980.
      Puis, avec sa compagne Sujata, il se retire complètement pour se jeter dans la dernière aventure : la recherche du « grand passage » évolutif vers ce qui suivra l'Homme.
       En 1989, après sept années intensives passées à creuser dans le corps, Satprem écrit un court essai autobiographique où il fait le point de la situation humaine, La Révolte de la Terre. Puis en 1992, Évolution II : Après l'Homme, qui ? Mais surtout : après l'Homme, comment ?
      En 1994 paraissent deux tomes de correspondance, Lettres d'un Insoumis, qui témoignent du cheminement de Satprem pendant quarante ans – un véritable voyage à travers l'humanité. Un an plus tard, il écrit La Tragédie de la Terre – de Sophocle à Sri Aurobindo, qui décrit toute la courbe de l'humanité, depuis les Voyants védiques et les questions de Sophocle à l'aube de notre ère barbare, jusqu'à Sri Aurobindo qui nous donne la clef de notre pouvoir transformateur dans la matière. Cet ouvrage est suivi de La Clef des Contes en 1998, Néanderthal regarde en 1999, puis de La Légende de l'Avenir en 2000, et
Les Mémoires d’un Patagonien en 2002.
      En 1999, Satprem a publié à l'Institut de Recherches Évolutives ses Carnets d'une Apocalypse dans lesquels il a noté les étapes de son cheminement. À ce jour les sept premiers tomes sont parus.

 


Français